En milieu rural sans service d’aqueduc – l’osmose inverse au robinet – une alternative pour l’eau de consomation

osmose inverse

Saint-Bonaventure, le 7 mars 2020 – Vivre en milieu rural implique souvent de vivre sans avoir accès à un réseau public d’eau potable. Les résidents possèdent donc leur propre source d’alimentation en eau et, selon la qualité du milieu, plusieurs font usage d’eau embouteillée pour la consommation directe. Il existe une alternative pouvant répondre à ce besoin.

osmose inverse
Le système s’installe sur l’arrivée d’eau au robinet et comporte des cartouches, un réservoir et un robinet. La fonction de ce système est de déminéraliser l’eau ce qui améliore le goût, l’odeur et la transparence de l’eau. Avant ce stade, l’eau aura déjà été traitée par membranes pour sa dureté et par UV pour sa décontamination. S’il n’y a pas de traitement de décontamination UV alors il est recommandé de faire analyser l’eau au moins deux fois dans l’année. Selon le résultat de l’analyse, un traitement au chlore pourrait être nécessaire.

Lorsqu’une résidence en milieu rural n’est pas desservie par un réseau d’aqueduc, elle sera alimentée par un puits utilisant une source de surface ou une source souterraine. Ce puits sera connecté au réservoir et l’eau circulera jusqu’aux robinets, soit directement du réservoir, soit par des systèmes de traitement installés entre le réservoir et les robinets.

Ces systèmes servent à la décontamination et/ou à l’amélioration de l’eau. Les techniques permettant la décontamination reposent sur l’utilisation d’UV ou sur l’utilisation du chlore. Les techniques permettant l’amélioration reposent sur l’utilisation de membranes qui agiront sur la dureté, le goût, l’odeur et la transparence de l’eau. Un système d’osmose inverse fait partie des alternatives d’amélioration de la qualité de l’eau .

L’osmose inverse agit sur le goût, l’odeur et la transparence de l’eau. Le système au robinet est une alternative beaucoup moins couteuse que le système pour toute une résidence et il est facile d’installation , mais la première démarche demeure de s’informer auprès d’une entreprise de traitement des eaux. Les conseils d’un expert permet de faire un choix avisé selon la qualité de l’eau à traiter.

GPH pour L’Écho de mon village – Saint-Bonaventure