AGA Coop de solidarité de santé Shooner-Jauvin – bilan financier 2018 – activités 2018-2019

AGA coop solidarité santé shooner-jauvin 2019

Saint-Bonaventure, le 15 septembre 2019 – C’est dans la soirée du jeudi 12 septembre 2019 à la salle communautaire de Saint-François-du-Lac que la Coop de solidarité de santé Shooner-Jauvin a tenu son assemblée générale annuelle. Le conseil d’administration a déposé les états financiers au 31 décembre 2018 et les rapports d’activités du CA et de la direction générale. L’assemblée a procédé à l’élection d’administrateurs sur les postes sortants. 2018 a été marqués par un redressement financier majeur et plusieurs activités pour assurer le développement des services de santé de proximité.

CA coop solidarité santé shooner-jauvin 2019
Le conseil d’administration de la Coop de solidarité de santé Shooner-Jauvin 2019-2020 se compose de (rangée arrière) M Pierre Dufresne, vice-président, M Sylvain Houle, directeur-général, M Gabriel Daneau, administrateur, (rangée devant) Mme Ingrid Shooner, administratrice, M Jean-Guy Pelletier, administrateur, Mme Liette benoît, présidente, M André de Blois, administrateur.

Le conseil d’administration a déposé les états financiers en date du 31 décembre 2018. Ceux-ci montrent une réduction de près de 100 000 $ des dépenses et ce malgré les travaux majeurs d’infrastructures visant à augmenter le nombre de bureaux disponibles aux professionnels de la santé.

La présidente de la coopérative a exposé les activités réalisées au cours de l’année. Parmi les activités majeures, elle a mentionné la création de la Fondation de santé du Bas-Saint-François, la rencontre avec le ministère de la Santé pour expliquer les problématiques vécues, plusieurs rencontres avec les municipalités participantes pour exprimer les besoins et obtenir le soutien du milieu. Ces activités se poursuivront dans l’année à venir.

Le directeur général a exposé l’état actuel de la situation financière de la coopérative. Le remplacement d’une cotisation annuelle des membres par une sollicitation à contribuer à la Fondation de Santé du Bas-Saint-François n’est pas actuellement suffisant pour couvrir les coûts opérationnels, même si les sommes recueillies sont importantes tant pour les dons que pour le projet de mini-urgence. Les municipalités ont été approchées pour un soutien financier en 2019. Une alternative à moyen terme est envisageable, mais dépend de mesures à être mises en place par le ministère de la Santé.

Lors de l’AGA, M Karl Shooner, médecin du GMF, a exposé les services de proximité de santé actuellement offerts dans les locaux de la coopérative, médecins, infirmières, travailleuse sociale, et autres. Il a rappelé que ces services sont accessibles grâce au statut de GMF satellite du GMF de Saint-Léonard d’Aston. Il a aussi souligné les efforts du conseil d’administration de la coopérative et des organismes du milieu pour leurs démarchse afin d’assurer la pérennité de l’offre en soin de santé.

Il est ressortit de la période de question qui a suivie l’élection des administrateurs que les intervenants du milieu désirent assurer ce point de service de proximité en santé et que l’implication des citoyens du territoire desservi par la coopérative constitue un atout majeur pour que des mesures soient mises en place par le ministère en ce sens.

GPH pour L’Écho de mon village – Saint-Bonaventure