Ferme Bona – portes ouvertes sur la nouvelle étable – stabulation libre sur litière compostée – alimentation et traite automatisée

Porte ouverte ferme bona mars 2019

Saint-Bonaventure, le 30 mars 2019 – Les visiteurs ont défilé tout au long de la journée à la ferme Bona du 2e rang de Saint-Bonaventure. L’occasion était offerte de visiter une toute nouvelle construction où les vaches sont en stabulation libre sur litière compostée et de se familiariser avec la robotique d’alimentation et de traite. Les propriétaires étaient sur place pour répondre aux questions des producteurs et des néophytes.

La nouvelle construction ouverte aux visiteurs date de 2018. Elle comporte deux sections circulaires sur litière compostée avec une alimentation robotisée. Les deux sections sont séparées par un espace de traite robotisé. Il s’agit d’une mutation importante pour la ferme familiale de cinq générations qui gère un troupeau d’une centaine de têtes composé de vaches de race holstein et de race jersey . La gestion du troupeau couvre le cycle de l’insémination, de l’élevage et de la traite.

L’introduction de la robotique est souvent perçue comme une simplification de tâches routinières, mais, pour les producteurs, il répond à la fois à une amélioration du bien-être du troupeau et une amélioration de la qualité du lait, d’où une meilleure productivité.

Le poste de traite automatisé est conçu pour s’adapter à la vache et pour faciliter le travail du producteur. En utilisant plusieurs capteurs, il maintient un suivi spécifique sur chaque vache sur le plan de sa santé et sur le plan de sa production. Ces données sont disponibles au producteur en temps réel et rendent le tri possible. Les vaches qui suivent une fréquence normale retournent dans l’espace de circulation libre et celles qui requièrent une attention particulière sont dirigées vers l’espace d’intervention tels que tarissement, vêlage, insémination, contrôle de gestation, vaccination et autres..

La robotisation répond adéquatement au suivi requis par le programme ProAction des Producteurs de laitiers du Canada. Ce programme qui comporte six volets vise à maintenir les producteurs de lait canadiens comme chef de file pour la qualité. Le premier volet, mis en place en 2010-2015, concernait la qualité du lait et la salubrité des aliments. Le second volet, mis en place en 2015-2019, concerne le bien-être du bétail et la traçabilité du bétail. Le troisième volet, pour 2019-2023 , concernera la biosécurité et l’environnement.

La transformation des étables pour les fermes de production laitière sur les cinquante dernières années est impressionnante, tout comme la transformation de la profession de producteur laitier. Une transformation vécue par les propriétaires de la ferme Bona qui se positionnent pour l’avenir en s’appuyant sur les acquis de cinq générations de famille d’agriculteurs.

GPH pour L’Écho de mon village – Saint-Bonaventure