Coop de solidarité de santé Shooner-Jauvin – oui au projet de mini urgence et lancement officiel de la fondation Santé Bas St-François

Assemblée extraordinaire publique coop solidarité santé shooner-jauvin

Saint-Bonaventure, le 27 mars 2019 – C’est au Centre communautaire de Saint-François-du-Lac que près de cent personnes se sont présentées pour l’assemblée extraordinaire publique de la Coop de solidarité de santé Shooner-Jauvin qui dessert les résidents de neuf municipalités du Bas St-Fraçois. Les membres se sont prononcés unanimement en faveur d’un projet de mini urgence qui nécessitera l’agrandissement de l’édifice actuel et qui sera financé par des fonds propres de la coopérative, par une subvention pour les entreprises d’économie sociale et par la fondation, dont c’était le lancement officiel. La réalisation du projet étant conditionnelle à l’obtention des subventions.

membre oermanents CA fondation sante Bas St-Francois
Le président de la fondation et les membres permanents du conseil d’administration devant le premier appareil financé par la fondation pour la coopérative, M. Claude  Lalancette, Mme Francine Hébert, Mme Monique Vouligny, Mme France St-Jean, Mme Martine Tessier

L’assemblée s’est déroulée en deux phases, premièrement la présentation des services et du financement de l’équipe médicale qui est gérée de façon autonome par rapport à la coopérative, deuxièmement la présentation du projet de mini urgence et le lancement de la fondation Santé Bas St-François qui permettront d’améliorer les infrastructures et les ressources offertes à l’équipe médicale par la coopérative.

Lors de la première phase, il a été rappelé qu’il y avait consensus entre les municipalités de la région pour soutenir les démarches visant à obtenir plus de services pour l’équipe médicale localisée à la coopérative.

Lors de la deuxième phase, les membres se sont prononcés unanimement en faveur du projet de mini urgence et ont été informé des fonds déjà accumulés pour ce projet et pour les frais d’opérations courantes.

Assemblée extraordinaire publique coop solidarité santé shooner-jauvin

M Karl Shooner, médecin, a fait l’exposé des services et du financement obtenus par l’affiliation à un Guichet de médecine familiale (GMF) et plus spécifiquement comme satellite du GMF de Saint-Léonard-d’Aston. Ces services et ce financement ne sont pas gérés par la coopérative, mais par l’équipe médicale qui a une entente avec la coopérative pour l’occupation de locaux et l’utilisation de ressources matérielles et humaines.

Parmi les services offerts par l’équipe médicale, M Shooner a confirmé l’arrivée prochaine d’un nouveau médecin , en octobre 2019.

Assemblée extraordinaire publique coop solidarité santé shooner-jauvin

M Sylvain Houle, directeur général de la coopérative, a exposé le projet de mini urgence et le lien entre la coopérative et la fondation.

Le projet de mini urgence s’inscrit dans la continuité de l’amélioration des infrastructures de la coopérative. Le projet vise à agrandir l’édifice actuel pour y intégrer un service de mini urgence pour le traitement des cas de priorité 4 ou 5 soit sans facteur de risque. Le coût du projet est estimé à 500 000$ devant être financé par des fonds propres de la coopérative, par des subventions et par la Fondation Santé Bas-St-François.

La fondation Santé Bas-St-François a été créée il y a quelques mois. Sa mission est de promouvoir l’accessibilité à des soins de santé de proximité, du bienêtre et de faire la promotion de la prévention des maladies pour toute la population de la région qui représente environ 9 000 habitants. Un don à la fondation est admissible au crédit d’impôt.

Assemblée extraordinaire publique coop solidarité santé shooner-jauvin

M Claude Lalancette, président de la fondation, a procédé au lancement officiel en présentant les membres du conseil d’administration. Le conseil est actif depuis plusieurs mois. Une demande de subvention est déjà en cours et plusieurs activités de financement sont à venir. Toutes les personnes qui désirent maintenir un point de services de santé sont invitées à y participer.

La séance s’est déroulée dans une atmosphère très positive. Les présentateurs ont répondu à plusieurs questions clarifiant la relation entre la coopérative qui maintient l’infrastructure et l’équipe médicale qui loue les locaux pour offrir ses services.

GPH pour l’Écho de mon village – Saint-Bonaventure