Abandon et recadrage du projet de fibres optiques de la MRC de Drummond – des services haute vitesse en milieu rural toujours une priorité

fibres optiques

Saint-Bonaventure, le 14 mars 2019 – Devant le manque d’appui des gouvernements et de leurs volontés de favoriser les entreprises de télécommunication établies, la MRC de Drummond a annoncé l’abandon du projet de 31,2M$ pour l’installation et la gestion d’un réseau de fibres optiques devant desservir quinze municipalités rurales de son territoire. Les services haute vitesse en milieu rural demeurant une priorité, la MRC envisage déjà une nouvelle solution.

Le directeur général de la MRC, M Guy Drouin, a indiqué qu’ « après deux ans d’efforts, mais face à un contexte ayant changé du tout au tout, c’est à regret que le conseil de la MRC a dû se résigner à prendre cette décision ». Il a précisé que « non seulement notre projet n’a reçu aucune aide financière à ce jour, mais les gouvernements, tant fédéral que provincial, privilégient maintenant un soutien direct aux entreprises de télécommunication, désavantageant ainsi des initiatives comme la nôtre ».

Même si cela met un terme au projet initial, la MRC recadre son action afin de pouvoir donner accès à cette technologie de pointe aux résidents des quinze municipalités rurales de son territoire qui participaient au projet. Des pourparlers sont en cours avec un partenaire pour que les résidents des municipalités au sud de la rivière Saint-François puissent « bénéficier de services haute vitesse dans un horizon relativement rapproché». De plus, le même partenaire a manifesté « une ouverture à offrir des services ailleurs, y compris dans la portion de la MRC située au nord de la rivière Saint-François ». Les municipalités seront tenues informées de tout nouveau développement.

Dans le monde numérique actuel, l’accès à des services haute vitesse est une priorité et l’accès, à des coûts raisonnables, est essentielle « pour maintenir la vitalité de nos milieux ruraux ». Le cadre financier du projet initial de 31,2M$ s’appuyait sur l’aide financière du gouvernement fédéral et du gouvernement provincial. Sans cette aide, les frais encourus ne pouvaient être supportés la MRC et les résidents de son territoire.

Les quinze municipalités qui participaient au projet initial sont Durham-Sud, L’Avenir, Lefebvre, Notre-Dame-du-Bon-Conseil Paroisse, Notre-Dame-du-Bon-Conseil Village, Saint-Bonaventure, Saint-Cyrille-de-Wendover, Sainte-Brigitte-des-Saults, Saint-Edmond-de-Grantham, Saint-Eugène, Saint-Félix-de-Kingsey, Saint-Germain-de-Grantham, Saint-Lucien, Saint-Majorique-de-Grantham et Saint-Pie-de-Guire.

GPH pour L’Écho de mon village – Saint-Bonaventure