Séance d’information sur la vente et l’achat de l’église – une entente toute proche pour une relocalisation possible de la bibliothèque municipale et une salle multifonctionnelle

seance d'information vente achat eglise saint-bonaventure

Saint-Bonaventure, le 29 janvier 2019 – C’est le lundi 28 janvier à 19h30 que la fabrique de la paroisse Sainte-Famille et la municipalité de Saint-Bonaventure tenaient une séance d’information conjointe. En première partie, le président de la fabrique a présenté les considérations de vente. En deuxième partie, le maire de Saint-Bonaventure a présenté les propositions préliminaires sur les aménagements possibles suite à l’acquisition, dont la relocalisation de la bibliothèque municipale. Le projet de relocalisation est estimé à 425 000 $, dont 75 000 $ de contribution de partenaires. Comparativement, le projet d’agrandissement est estimé à 667 000 $, dont 242 000 $ de subvention et 75 000 $ de contribution de partenaires. Dans les deux cas, il reste 350 000 $ à financer.

seance d'information vente achat eglise saint-bonaventureSoixante personnes étaient présentes, dont huit personnes de la fabrique et huit personnes du conseil de la municipalité. M Serge Vallée, président de la fabrique de la paroisse Sainte-Famille qui compte les communautés de Saint-Bonaventure, Saint-Guillaume et Saint-Pie-de-Guire,    a ouvert la séance par un mot de bienvenue aux membres de la paroisse et aux citoyens de la municipalité de Saint-Bonaventure. La séance d’information s’est déroulée en deux parties d’abord les considérations de vente puis  les aménagements possibles suite à l’acquisition. Chaque partie fut suivie d’une période de questions.

Cette séance faisait suite à des démarches entreprises il y a quelques mois par la municipalité en vue d’évaluer des alternatives possibles au projet d’agrandissement de la bibliothèque sur le site de la rue Cyr.

La municipalité a d’abord approché la fabrique pour une  location de la salle arrière de l’église. La fabrique considérait que cette proposition représentait trop de  difficultés quant à la poursuite de ses activités. Elle s’est alors informée à l’évêché pour valider la  possibilité d’une vente. Ayant obtenu l’autorisation de l’évêché pour discuter du projet de vente, la fabrique a approché à son tour  la municipalité pour discuter d’un achat de tout l’édifice. Il s’en est suivi des discussions qui ont mené à une entente de principe qui devrait se conclure dans les mois à venir.

Pour la fabrique, cela permet de conserver la mission  communautaire de l’édifice. Pour la municipalité, cela permet d’acquérir un édifice  de construction assez récente qui augmente son offre de services d’infrastructures communautaires pour possiblement y relocaliser la bibliothèque municipale, dont le coût serait estimé à environ 425 000 $.

seance d'information vente achat eglise saint-bonaventureM Serge Vallée, président de la fabrique, a présenté les considérations de vente en soulignant que c’est l’opportunité de conserver la mission communautaire de l’édifice et du terrain qui a motivé la décision de l’évêché d’autoriser la fabrique à entreprendre des discussions avec la municipalité. La fabrique a aussi tenu compte de la diminution de la pratique religieuse et des frais d’exploitation de l’infrastructure.

Dans les grandes lignes, la fabrique propose à la municipalité d’acquérir l’édifice de l’église et son terrain ainsi qu’un autre lot longeant la route 143 et adjacent au cimetière pour la somme de 40 000 $.

En contrepartie, la municipalité permettra de célébrer la liturgie et de tenir des activités paroissiales gratuitement tant que la fabrique le voudra, utilisera l’église pour les seules activités communautaires et municipales, défraiera les coûts de chauffage, d’électricité et d’entretien, aménagera une sacristie et un espace pour l’autel, de maintenir fonctionnels l’orgue du jubé et le clocher pour les activités du culte,  assurera un lieu de substitution pour les rassemblements religieux et offrira à la fabrique le premier choix d’acquisition potentielle  dans le cas où la municipalité se départirait du bâtiment.

La fabrique demeurera  propriétaire des éléments qui ne font pas partie du bâtiment comme les statues, l’autel, et autres éléments religieux. La fabrique demeurera aussi propriétaire du cimetière et du presbytère. C’est seulement après l’approbation de l’évêché que la vente pourra être réalisée et l’acte de vente ne pourra être signé avant l’ex-sacralisation de l’église.

Lors de la période de questions, il a été indiqué que la valeur du bâtiment au rôle d’évaluation municipal est de 734 800 $ et que les frais d’exploitation annuels s’élevaient à environ 23 000 $. Il a été mentionné qu’il est prévu de réaménager le sous-sol du presbytère pour y tenir les activités pastorales. Ces activités ont actuellement lieu dans la salle arrière de  l’église. Finalement, il a été indiqué que le cimetière qui demeure propriété de la fabrique  faisait l’objet d’une comptabilité séparée pour chacune des communautés, dont celle de Saint-Bonaventure.

seance d'information vente achat eglise saint-bonaventure

M Guy Lavoie, maire de Saint-Bonaventure, a présenté es propositions préliminaires sur les aménagements possibles de l’édifice une fois acquis.

Avant sa présentation, il a souligné que les discussions avec la fabrique se déroulent dans un climat très positif et que le prix d’achat a  été discuté en tenant compte que les citoyens avaient déjà beaucoup contribué au coût de construction et d’entretien de l’édifice.  Il a aussi mentionné que c’est après avoir mis sur la glace le projet d’agrandissement de l’édifice actuel de la bibliothèque estimé à 667 000 $ que la municipalité s’est tournée vers la fabrique pour la salle de l’église.

Les propositions présentées sont préliminaires. Elles consistent à relocaliser la bibliothèque municipale du 2e étage de l’édifice de la rue Cyr dans la salle à l’arrière de l’église pour un coût d’environ 425 000 $.  Puis, d’aménager le cœur de l’église en une salle multifonctionnelle qui pourrait accueillir une assistance de 208 personnes ou des réceptions de 180 convives.

Suite à la présentation des propositions, il a été expliqué que le projet d’agrandissement de l’édifice de la bibliothèque ou le projet de relocalisation dans la salle de l’église représente des coûts similaires. Il a été rappelé que ces coûts sont des estimations. Pour le projet d’agrandissement, la municipalité reçoit  une subvention de 242 000 $ pour un projet de 667 000 $ ainsi qu’une contribution de 75 000 $ de partenaires pour un solde de 350 000 $. Pour le projet de relocalisation, la municipalité ne reçoit  pas de subvention pour un projet de 425 000 $, mais une contribution de 75 000 $ de partenaires pour un solde de 350 000 $. La municipalité effectue des démarches  pour un transfert de la subvention du projet d’agrandissement.

Lors de la période de questions, il a été indiqué que la surface de relocalisation serait au moins le double de la surface actuelle utilisée par la bibliothèque. Il a été indiqué qu’il n’y avait pas d’étude de besoins de compléter pour l’aménagement de la salle multifonctionnelle, cela viendra avec la consultation des comités susceptibles de l’utiliser. À court terme, il s’agit de répondre aux demandes de la fabrique tout en procédant à l’enlèvement des bancs, mais l’aménagement de la bibliothèque est prioritaire sur l’aménagement de la salle multifonctionnelle.. Il a été souligné que la commission scolaire sera approchée lorsque la directrice de l’école reviendra de son congé et que cela concernera autant l’utilisation de la bibliothèque que l’utilisation de la salle multifonctionnelle. Il a été indiqué que la durée de l’entente pour l’utilisation de la salle pour les célébrations qui est de 20 ans dans les considérations de la municipalité et qui est indéterminée dans les considérations de la fabrique sera discutée pour répondre aux attentes des deux organismes. Il a été indiqué que l’engagement de la municipalité à ouvrir le service de bibliothèque un minimum de 15 heures par semaines concerne seulement le projet qui est actuellement subventionné et qu’en réalisant le projet sans subvention alors il y a moins de restrictions à rencontrer, dont celle des heures d’ouverture.

C’est M Serge Vallée, président de la fabrique,  qui a clôturé la séance en remerciant les participants et en annonçant quelques activités à venir,  le souper de spaghetti de la fabrique le 2 mars 2019 et la prestation d’un duo voix et clavecin comme premier évènement de la saison 2019 de la société Concert sous le campanile dans l’église de Saint-Bonaventure le 24 mars 2019.

Nous vous invitons à contacter la municipalité ou la fabrique si vous avez des questions concernant le projet de vente et d’achat, et avec la municipalité si vous avez des questions sur les projets d’aménagement. Il s’agit de projets importants pour notre communauté.

Cette séance d’information  avait été planifiée pour le dimanche 20 janvier à 10h15, mais elle avait dû être reportée à une autre date à cause de la mauvaise température. La fabrique s’est entendue avec la municipalité pour le lundi 28 janvier à 19h30 toujours dans l’église.

GPH pour L’Écho de mon village – Saint-Bonaventure

NDLR: Le premier évènement de la saison 2019 de la société Concert sous le campanile est une prestation d’un duo voix et clavecin le dimanche 24 mars. Le second évènement est une prestation d’un quatuor à cordes le dimanche 28 avril. Pour plus d’information, il faut surveiller la page Facebook concertsouslecampanile